REANIMATION

Création interactive pour danseur et spectateurs, 2005 - 2008
Samuel Bianchini et Thierry Fournier

Dispositif et mise en scène : Samuel Bianchini et Thierry Fournier
Chorégraphie et interprétation : Sylvain Prunenec
Captation et musique : Thierry Fournier
Réalisation informatique visuelle : Frédéric Durieu
Animations : Samuel Bianchini
Production : École nationale supérieure d’art de Nancy, France, dans le cadre de l’Atelier de recherche et de création ElectroShop et de l’Alliance Artem ; Espace Pier Paolo Pasolini - Théâtre international de Valenciennes, France ; avec le soutien du Groupe ICN et du Groupe SFR-Cegetel
Avec la collaboration de Jean-François Robardet, François Schulz, Ève Vitré (étudiants en 2005 à l’École nationale supérieure d’art de Nancy), Marie Duchêne, Jean-Grégoire Khérian (étudiants en 2005 à l’École nationale supérieure des mines de Nancy), Lisa Deschamps, Clarisse Joly, Hélène Perreau (étudiantes en 2005 à ICN Graduate Business School) et de Marine Fechtig, Mathieu Redelsperger et Emilie Salquèbre (étudiants en 2008 à l’École nationale supérieure d’art de Nancy) et de Nathalie d’Auzon, Pauline Boyer et Claire Payement
Remerciements : Antonio Guzmán et Marc Thébault

 

 


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici

REANIMATION, Samuel Bianchini et Thierry Fournier, 2005 - 2008
Festival Next - Espace Pasolini - Théâtre International de Valenciennes, novembre 2008
Photographies : © Samuel Bianchini - ADAGP

 

 


REANIMATION est à la fois une performance et une installation: un danseur et des spectateurs partagent le même dispositif. Une aire de jeu rectangulaire et sombre est divisée en deux par un grand écran sur lequel est projetée l’image d’un brouillard blanc et dense. De part et d’autre de l’écran, danseur et spectateurs se font face. Le brouillard est opaque, mais la présence des spectateurs fait apparaître sur l’écran des ombres qui tentent de les suivre, maladroitement mais obstinément, tels des zombies. Selon les déplacements et la distance à laquelle les spectateurs se trouvent par rapport à l’écran, les ombres apparaissent et s‘agrandissent. Sortant du brouillard, elles produisent sur l’écran un effet de transparence qui permet de voir le danseur qui se trouve de l’autre côté de l’écran. Ces conditions de visibilité variables sont dépendantes des mouvements du public. Cette conquête de la visibilité, qui s’effectue en s’approchant de l’image, appelle à faire l’expérience de l’espace et, plus spécifiquement, de la profondeur. Profondeur de l’espace (celui de la scène), profondeur de l’image (atmosphérique) et profondeur de temps (celui de l’écriture chorégraphique et musicale). La position et les mouvements du danseur sont, en effet, également captés par le dispositif. Telle une “tête de lecture” dans l’espace, le danseur joue la musique en temps réel selon sa vitesse, sa position et ses mouvements. Il entre ou sort du son par “zooms,” plis et “déplis” allongeant ou raccourcissant le temps des phrases musicales, composées pour quatuor à cordes et voix. Entre geste chorégraphique et geste musical, la chorégraphie prend appui sur cette stratification de l’espace devenu entièrement un “instrument.” Les variations de vitesse, les déplacements et les gestes, dans la profondeur, traduisent un jeu avec cet espace instrumental autant qu’une confrontation, voire une lutte, avec l’image et les spectateurs. À la convergence de la chorégraphie, des déplacements du public, de l’image et de la composition musicale, se dessine ainsi une écriture de la profondeur. Terrain de jeu et instrument, ce dispositif pose les conditions d’un spectacle vivant qui opère sur une image de l’inanimé. Interrogeant des attitudes convenues pour en provoquer d’autres, il appelle un passage à l’acte, une activation de part et d’autre de la scène et de l’écran, une confrontation active dans laquelle la performance est aussi bien le fait du danseur que des spectateurs.


 

 

REANIMATION, Samuel Bianchini et Thierry Fournier, 2005 - 2008
Festival Next - Espace Pasolini - Théâtre International de Valenciennes, novembre 2008
Vidéo - 6mn30s - Haut débit recommandé
Images et montage : © Samuel Bianchini - ADAGP

 

 


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici

 

Pour télécharger la série d'images ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici

REANIMATION, Samuel Bianchini et Thierry Fournier, 2005 - 2008
Festival Next - Espace Pasolini - Théâtre International de Valenciennes, novembre 2008
Photographies : © Samuel Bianchini - ADAGP

 


Pour télécharger l'image ci-dessus en haute définition (Tiff), cliquer ici

REANIMATION, Samuel Bianchini et Thierry Fournier, 2005 - 2008
Rencontres chorégraphiques de Carthage, 8ème édition, Tunis, mai 2009
Photographies : © Samuel Bianchini - ADAGP